mardi 8 juillet 2014

Ecrire en été

Des fois, en été, j'écris des petites nouvelles, comme ça, sans prétention, juste parce qu'une idée me traverse l'esprit ou que j'ai envie de laisser courir mes doigts sur le clavier. C'est agréable de laisser courir ses doigts.

Je ne suis pas encore assez reposée, je crois, pour écrire. Il me faut les longues après-midi de chaleur, quand on ne sort pas, de peur de prendre une insolation. Quand on était petit, on regardait le tour de France derrière les volets tirés. Il me faut une petite dose d'ennui, aussi, il me faut être au bord de la mélancolie pour avoir envie de me prendre pour une artiste...Le reste du temps, mon cerveau est occupé par les cours à créer et cela suffit à ma créativité. Je me contente de peu !

Cet été, je ne sais pas si j'écrirai des nouvelles ou si je commencerai un roman que je finirai jamais. Allez savoir. Parfois, il suffit d'une scène observée dans la rue, sur la plage, dans un magasin pour déclencher l'envie de raconter. L'aventure, quoi !

Pour les lire les anciens trucs que j'ai écrits, c'est là. (mais c'est pas obligé...)

CC