jeudi 6 octobre 2016

Conversation d'ascenseur

L'automne est arrivé par surprise. Celui qui n'aurait pas eu l'idée de sortir le bout de son nez ou celle qui n'aurait pas jeté un oeil à la page météo du journal, derrière ses carreaux, aurait pu penser qu'il faisait encore beau et assez chaud.

Aujourd'hui, dans la rue, j'ai même aperçu une jeune femme en petite robe alors que tout le monde avait déjà sorti la doudoune et l'écharpe.

Mais le vent s'est levé et a apporté les frimas qui font roussir les feuilles et tourbillonner la poussière. Les passereaux se rassemblent sur les fils pour se tenir chaud. Et la forêt qui a doucement grillé tout l'été commence à s'effeuiller, sexy, pour faire pousser à ses pieds des champignons, si la rosée est assez généreuse.

Le ciel est si clair le soir, accrochant un peu de barba papa toute rose à l'ouest, traversée de reflet de caramel...

Si la nuit est limpide, bientôt au matin elle aura déposé un peu de givre sur les paysages de Franche-Comté.

Vous avez rallumé le chauffage ?

2 commentaires:

  1. J'aime vraiment! C'est super quand tu te remets à écrire...

    RépondreSupprimer
  2. Et oui ! Le chauffage pré réglé c'est remis en route ! Surprise matinale, les radiateurs diffusent une douce chaleur dans toute la maison ! Comment est-ce possible ? Dehors il fait un magnifique soleil ! Jetons un petit coup d'œil au thermomètre extérieur .... Quoi ! 5° seulement ! On était si bien dans cet agréable été indien....

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont modérés pour les billets de plus de deux jours.