lundi 21 novembre 2016

Du pouvoir et de l'ambition...

Moi qui n'ai de pouvoir que celui sur ma soupe, et seulement quand je l'ai digérée, parce qu'il arrive qu'elle se rebelle une fois bue, comme ce soir, d'ailleurs, car j'ai bien envie de vomir, ce soir, moi qui n'ai donc pas l'once d'un début de pouvoir, même avec la télécommande ou même avec cet ordinateur qui décide souvent de se mettre à ramer quand je travaille sur un tableau de compétences de troisième cycle, ce soir, alors que je sors d'un conseil municipal épouvantable, je dois dire que si je savais prier Dieu, je l'implorerais de ne jamais éprouver l'envie d'avoir du Pouvoir. Qu'on me protège aussi de l'Ambition car ce duo, Pouvoir et Ambition, sont la cause de bien des métamorphoses, de bien des névroses, de trop de drames.

Il y en a qui aiment la querelle politique, la bataille et la stratégie. Je n'aime que le calme et la tendresse, la douceur et la paix. La loyauté et l'amitié.

Cependant, j'aime aussi explorer les tréfonds de l'âme humaine.

Je suis servie.

CC


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Les commentaires sont modérés pour les billets de plus de deux jours.