mercredi 3 août 2011

Qui se cache derrière ce pseudo ?

Voilà une question que l'on se pose, quand on met le pied - et le reste - dans l'internet. Je ne sais pas si ça porte bonheur, de mettre le pied dans l'internet. Si c'est le gauche, peut-être.

La question qui taraude l'internaute débutant, c'est celle de l'identité que l'on va adopter. Ou que l'on va se créer. Ou que l'on va révéler.

Être anonyme ou pas, c'est la première chose : en général, on opte pour un pseudo, pour commencer, parce qu'on se dit que si on fait des conneries de débutants, au moins, nos parents ne seront pas au courant.

Le choix du pseudo, c'est une galère. Posez-vous devant un formulaire de création de blog, ou devant celui d'inscription sur un forum ou sur un réseau social quelconque, et demandez-vous comment vous voulez qu'on vous nomme. Il faut trouver un truc original, ou pas, un truc marrant ou pas, un truc joli, quelque chose qui colle à votre personnalité.

Moi, devant mon écran, voilà dix ans, sans doute, j'étais bouche bée, avec ma connexion 56 K qui menaçait de lâcher et j'ai tapé CC. Pourquoi ? Pourquoi pas...

C'est simple, c'est court, c'est un truc de feignasse. Sans réfléchir, j'ai trouvé un pseudo qui résume bien mes principaux défauts. Cool.

Et puis on peut y lire beaucoup de chose : les junkies lisent CoCaïne, les profs de français, Complément Circonstanciel, les profs de maths, Centimètre Cube, les geeks Creative Commons, les mauvais esprits, Complétement Conne.

Ensuite, il faut se trouver un avatar. Une image belle, qui fait cultivé, ou qui prouve votre humour...Il faut faire preuve d'originalité et d'ergonomie...que l'image soit repérable au premier coup d'oeil. Tout au début, j'avais opté pour une petite coquillette arc-en-ciel.

Et puis maintenant, j'ai des images un peu plus fortes :


Je ne sais pas bien quelle image je renvoie, avec tout ça. Quelqu'un d'agressif ? Ou quelqu'un qui a la tête sous l'eau ?
Enfin, il y a ce qu'on écrit. Comment écrit-on ? Quelle est la voix que l'on veut faire entendre ? Comment masquer ou montrer sa personnalité ? Ce sont des questions étranges. On est ce qu'on est. Mais à l'écrit, les mots perdent une partie de leur sens, parce qu'on ne voit pas l'expression du visage, on ne lit pas dans les yeux, on ne peut pas décrypter le langage du corps.

Il faut faire avec cette contrainte et tenter de rendre son discours le plus clair possible. Sur internet, tout peut tout le temps être surinterprété, déformé.

Cela participe de l'image qu'on renvoie. 

Hier, j'ai rencontré quelqu'un que je ne connaissais que sur internet, depuis pas mal de temps. Elle m'a dit que j'étais conforme à l'image que je renvoie.

Mais quelle est cette image ?

Ce que je note, en écrivant cette article, c'est que tout ça est hyper narcissique. Le suis-je ?

CC

13 commentaires:

  1. Et il n'y a que toi pour trouver tes réponses même si on se pose tous et toutes des questions...

    J'ai rencontré plusieurs personnes à travers mon blog, et elles correspondaient aussi à l'image que je m'étais faite...

    RépondreSupprimer
  2. Je crois que l'on ne peut pas complètement mentir, même à travers un blog. On y laisse forcément de soi, et quand on passe du virtuel au réel, même s'il y a des différence, le fond de l'autre est là.

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour !

    @MHF : miroir, mon beau miroir ! Parfois, cependant, derrière un avatar avantageux, on trouve le vide !

    @Miss Alfie : oui, on laisse des pistes, mais est-ce que les lecteurs savent les lire ? Il faudra qu'on organise une rencontre, un de ces jours...Nous qui sommes si proches !

    Bises

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour CC. Peut-être devrais-tu te poser la question "pourquoi écrire un blog ?". C'est tellement nouveau comme mode d'écriture que nos interprétations sur le sujet sont sans doute hâtives. Idem pour l'histoire de l'avatar ou du pseudo. Celui du nez émergeant de l'eau me rappelle la superbe couverture du disque "Fantaisie Militaire" de Bashung que j'avais trouvée impressionnante. Bonne journée !

    RépondreSupprimer
  5. Bonjour
    Oui, c'est un peu nouveau (mais pas trop : j'ai un blog depuis 6 ou 7 ans)...
    Oui, pourquoi écrire (un blog) ? Pour écrire et être lu sans être obligé de publier un livre. C'est pratique !
    Pour la photo du nez, c'était une installation d'art moderne, il y a quelques année, dans la Fontaine Médicis dans le Jardin du Luxembourg. Voilà !

    RépondreSupprimer
  6. Certes !
    Pour le nez, je me disais bien que je l'avais vu quelque part, mais n'étant pas revenu à Paris depuis, j'avais oublié ... merci.
    Pour CC, moi je verrais bien Charmante Conversation !

    RépondreSupprimer
  7. Cette question de l'image qu'on renvoie, je pense qu'on se la pose aussi dans la réalité, non?
    Sait on jamais vraiment ce que les autres pensent, ou voient de nous...
    J'aime beaucoup celle de Jackie Brown.

    RépondreSupprimer
  8. Bonjour,
    @Rikki Nadir : merci !

    @Fred : oui, on se la pose aussi en vrai. Mais on peut encore plus facilement se planquer derrière un masque, derrière un écran. C'est commode, c'est tentant, sans doute et c'est facile !
    J'aime bien Jackie, aussi ! C'est mon avatar sur twitter :)

    RépondreSupprimer
  9. c'est en passant chez Miss Alfie que je découvre ton billet et ton interrogation sur les pseudo que je trouve très intéressante ! elle me taraude souvent : mon blog est-il à mon image, ou l'inverse ?

    RépondreSupprimer
  10. Très bon billet dans lequel je me retrouve totalement!

    RépondreSupprimer
  11. Un peu comme Georgessandetmoi et Elisabeth, je trouve ce billet bien intéressant! J'imagine qu'on met toujours un peu de nous dans notre blogue, forcément, mais jusqu'à quel point?

    RépondreSupprimer
  12. J'adore ce post !
    C'est vrai qu'il est difficile d'être soi -même et en même temps d'être "sous pseudo" avec la liberté que cela procure. Après tout, personne (sauf certaines personnes que l'on connaît IRL) ne sait vraiment qui il y a derrière (et c'est assez confortable, je trouve). On est quand même tentée de se faire mousser un peu. Et oui, c'est ultra narcissique, du coup :p

    RépondreSupprimer
  13. J'aime beaucoup ce billet que je découvre par le biais de Miss Alfie

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont modérés pour les billets de plus de deux jours.