dimanche 28 octobre 2012

Etapes

Choc.

Refus.

Colère.

Tristesse.

Résignation.

Compréhension.

Reconstruction.

Je ne sais pas tellement où j'en suis. Cela dépend un peu des jours, je crois.

Ce week-end, ma mère est là. Il neige. La vie continue, entre tristesse et résignation.

Les vieux souvenirs des quelques cours de psycho que j'ai suivis à la fac me reviennent. Est-ce que je dois absolument vivre mon deuil comme tout le monde ?

CC


8 commentaires:

  1. Petit coucou en passant.
    Bises

    RépondreSupprimer
  2. Je crois pas qu'il y ait de règles en la matière... je passe, je lis, je trouve pas les mots mais je compatis...

    RépondreSupprimer
  3. Chacun vit son deuil à sa manière mais il ne faut pas hésiter à se faire aider : il ne s'agit pas de nier ou d'effacer quoique ce soit mais au contraire d'apprendre à vivre avec. Je t'embrasse.

    RépondreSupprimer
  4. Je crois pas que ça aide de connaître les phases PENDANT que ça se passe. C'est seulement après que ça peut aider, pour savoir où on en est ; enfin, c'est comme ça que je le vis et, depuis le 31 août je dois en être entre les étapes 4 et 5, de manière instable. Je saurai mieux plus tard... Courage ! :)

    RépondreSupprimer
  5. il n'y a pas de règlse, chacun vie sont deuil a sa façons,chacun sa senssibilité, chacun sa facon d'analysé les choses. le principal c'est de le faire a ton rythme a toi et de ta manière a toi. courage gros bisou (laetitia)

    RépondreSupprimer
  6. C'est bien la théorie, ça donne des clés de compréhension. Mais parfois, la pratique est différente. Tu peux faire des allers et retours entre ces stades, en zapper certains et t'attarder à d'autres...
    De toute façon, si chaque étape du deuil durait 5 jours, ça se saurait !
    Douces pensées...

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont modérés pour les billets de plus de deux jours.