jeudi 20 décembre 2012

Les larmes d'une dame

Aujourd'hui, j'ai fait pleurer une dame. Je ne suis pas fière de moi. J'ai manqué de tact et la situation était explosive. Je n'ai aucune excuse. J'ai manqué de discernement.

Il y a des jours, pourtant, où l'on sent bien que les choses peuvent déraper à tout moment. Il y a des jours où l'on décide de dire tout, aussi, et finalement, c'est peut-être bien de dire tout.

J'ai fait pleurer une dame, mais ce n'était pas celle qui aurait dû être touchée par mes propos. C'est dommage. Ce sont toujours les moins concernés qui se sentent visés. Sans doute les plus consciencieux.

J'ai présenté mes excuses, évidemment. Elle a compris que ce n'était pas d'elle que je parlais. Elle a accepté mes excuses. Mais tout de même, c'est la première fois que je fais pleurer une dame.

CC

2 commentaires:

  1. les vacances arrivent à point nommé pour toi...j'espère que tu y trouveras un peu de repos...et je suis bien triste de savoir qu'on n'aura pas forcément le temps de te voir....je vous embrasse
    F.Z

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci, Flo...Oui, les vacances vont être salutaires...au moins professionnellement...La situation, au collège, devient intenable...Mais je ne sais pas si je pourrais vraiment me reposer...On verra bien...
      On aura un jour de plus en Savoie, finalement...Ce serait bien se voir un peu, quand même...
      Bises

      Supprimer

Les commentaires sont modérés pour les billets de plus de deux jours.